OUAGADOUGOU 14 JANVIER

Assemblée Générale des enseignants : PENSION SARAH – Cité An II

ORDRE DU JOUR.

1- Discours d’ouverture par le président de Zoodo ( M. BRUEL ).
2- Tour de table et présentation des nouveaux venus.
3- Formation informatique, point sur les parrainage des enseignants.
4- Le nouveau Bureau de l’association Tiigs-Taab Zoodo
Ouverture: 9 heures 30 minutes le 14 janvier.
Etaient présents 19 partenaires : Jean-Marc et Anne-Marie Bruel représentants de Zoodo-France, les membres au complet de Zoodo-Burkina, association Tiigs-Taab Zoodo, les enseignantes de Bobo Dioulasso, Zongo, Koupéla, l’enseignante et déléguée du Gourma, la Directrice de l’école Pouiwindin  et son fils.

1- Discours d’ouverture du président de ZOODO.

Le président dans son discours a présenté ses meilleurs vœux de la nouvelle année à tous présents; a rappelé les décès de l’année 2018 ( Rachel SAUDRÉ qui était enseignante à BOBO et Marie, la première enfant parrainée par l’association depuis 2008 )
Il a également présenté leur projet qui est de travailler à assurer le relai en cas de leur retraite. En ce moment Mme et M. BRUEL pourraient respectivement être secrétaire et président d’honneur par exemple.

Le discours de Jean-Marc pendant la réunion

2-TOUR DE TABLE

Tout le monde s’est présenté mais on a accordé une attention particulière à quatre personnes à savoir:
– M. KIENDREBEOGO Emmanuel, postulant à l’équipe de direction de Tiigs-Taab-Zoodo. C’est un jeune qui travaille à Kongoussi en soutien à une vingtaine d’ associations de femmes qui produisent du soumbala. Il est un technicien supérieur en agronomie, formé aux techniques d’irrigation en Israël.
– KABORE Arsène, candidat aussi au poste de directeur technique. C’est un artisan bronzier bien introduit dans le milieu de l’artisanat.
– DIASSO Josaphat, candidat également au poste de directeur technique. Il est étudiant en génie civil en fin de cycle. C’est un militant de la jeunesse démocrate.
– TRAORÉ Sara est partenaire de l’association depuis de nombreuses années, responsable éducative du centre Dorca s’ House, elle est désormais retraitée. Elle va ouvrir rapidement chez elle à Bobo Dioulasso le second centre d’alphabétisation de la ville dans le quartier de Bindougoussau.

3- FORMATION INFORMATIQUE, TOUR DE TABLE ET POINT SUR LES PARRAINAGES DES ENSEIGNANTS

– Mme et M. BRUEL : ont rappelé l’importance de l’alphabétisation qui permet l’entretien des familles, la scolarisation des enfants , il y a un effet positif sur la santé et le bien-être des familles.
Le rôle du directeur technique: résolution de problèmes éventuels dans les centres d’alphabétisation, assurer une coordination totale entre Tiigs-Taab-Zoodo et ZOODO.
– Anne-Marie : il y a de bons résultats , donc le directeur technique doit continuer sur cette lancée.
Les indemnités proviennent des contributions des gens (parrainages) et des ventes des produits artisanaux.

Parrainage recherché pour Mamounata Tiendrébéogo enseignante à Zongo

– Seydou TRAORE : Dès maintenant, Tiigs-Taab-Zoodo sera très actif. Souvent je suis indisponible, ce qui explique mon absence à certaines rencontres.
– Anne-Marie BRUEL : Propose au moins une rencontre du bureau de Tiigs-Taab-Zoodo tous les six mois à la même pension Sarah qui est un lieu de réunion pratique et discret.
Quand les enseignants nous écrivent, ça fait du plaisir et cela permet d’avoir des informations réelles sur le terrain.
– Seydou TRAORE : Demande une rencontre du président de ZOODO avec le Ministre de alphabétisation. En effet le ministère, pourra éventuellement apporter son soutient à l’association.
– Seydou TRAORE : Propose une contribution de chaque membre de l’association ( 1000 F/an par exemple)  pour une participation collective. Aussi il faudra bien définir les choses dès maintenant.
– Anne-Marie : Rassure que tous les membres du Bureau de Tiigs-Taab Zoodo auront une indemnité mais ZOODO ne peut pas payer l’argent qu’elle n’a pas reçu auparavant.

4- Bureau de Tiigs-Taab Zoodo en fin d’après-midi et après délibérations des participants Burkinabè

– Présidente : Aminata OUEDRAOGO
– Vice président : Josaphat DIASSO et d’autre part directeur technique des centres d’alphabétisation
– Secrétaire Générale : Seydou TRAORE.
– Secrétaire adjointe Sara TRAORÉ représentante désignée par les enseignants au sein du Bureau.
– Trésorier Générale : Désiré GANSONRE.
– Trésorier Adjoint : Arouna SANDWIDI.
– Chargé des projets de développement agricole: Emmanuel KIENDREBEOGO. D’autre part directeur adjoint des centres d’alphabétisation.
– Chargé du développement des activités génératrices de revenus, des achats d’artisanat de l’association et directeur adjoint des centres d’alphabétisation : Arsène KABORE.

FIN DE LA RENCONTRE: 14 HEURES 15

Secrétaire du jour :                                         Arouna SANDWIDI

MISSIONS EN PAYS GOURMANTCHÉ

Du 22 au 25 et du 29 au 31 janvier
Après le départ de l’association de Ousmane Sanga, un état des lieux du centre de Gomooré s’imposait. La nouvelle équipe s’est donc attelée à la tâche sans plus attendre.
Les bonnes nouvelles ont commencé à nous arriver :
– Le Chef de Gomooré était satisfait de la visite des représentants de Zoodo. Il a renouvelé son soutien à notre association qui soutient depuis 11 ans les femmes du village. A Gomooré, l’heure est aux projets d’avenir et cette semaine les négociations se poursuivent…
– Fatimata Manli continue l’enseignement à Tambougou. Le centre sera officiellement déclaré rapidement aux autorités de l’Education informelle à Ouagadougou.

Fatimata Manli et Arsène Kaboré

– Tani Odagou enseignait à Moandiboara, zone à présent peu sûre. Les villageoises étaient alphabétisées et Tani est rentrée dans son village de Yamba où nous l’aidons à installer un nouveau centre d’alphabétisation. Ce centre sera lui aussi déclaré par l’association Tiigs-Taab Zoodo.

Au centre Tani Odagou

– Nafissatou Toogouyeni  surveille  les travaux sur la parcelle du centre de Huntaandeni et le hangar pour l’alphabétisation se construit grâce à la dotation du Rotary de Toulouse-Balma.

– Une visite bien conduite à l’inspection de l’enseignement informel de Fada N’ Gourma a permis le règlement des frais d’andragogie 2018 / 2019 et le paiement de livrets de formation en langue locale, le gourmantchéma.
Soyez remerciés Josaphat, Arsène et Emmanuel, pour votre implication ultra-rapide à nos côtés et la diplomatie et l’intelligence consacrées à cette première mission.
Jean-Marc et Anne-Marie Bruel

Tags:

Laisser un commentaire