Le Burkina Faso vit une période difficile de son histoire et sa situation se dégrade de mois en mois depuis un an environ.

Après les attentats terroristes qui ont commencé à toucher les zones frontalières de l’Est, du Nord et de l’Ouest, les mesures de protection pour éviter la propagation du Covid 19 ont fini de désorganiser le pays.

L’ensemble des établissements scolaires avaient fermé début mars et hier, seuls les jeunes en classes d’examens ont repris les cours

Rosalie Zidouemba, notre amie depuis nos premières années au Faso a réouvert hier matin la seule classe de CM2 de son École laïque privée St Clément située à Zagtouli dans la banlieue de Ouagadougou. La réouverture ne concernait pas les 267 élèves inscrits à l’école.

Seulement vingt-cinq jeunes ont effectué la reprise. Ils ont un mois et demi pour se préparer à leur examen de rentrée en sixième et ils ont fort à faire car les presque deux mois d’interruption des cours constituent un sérieux handicap.

Merci Rosalie pour ton témoignage et encourage tes jeunes. L’examen d’entrée en sixième est très important pour leur avenir.

Rosalie envoie ses salutations à ses amis les animatrices et les aînés de l’EHPAD de Salvagnac dans le Tarn et en particulier ceux de l’atelier couture qui vont être heureux d’avoir des nouvelles.

Amitiés à tous.
Jean-Marc & Anne-Marie Bruel

Tags:

Laisser un commentaire