« Chers partenaires

Nous avons l’honneur de vous envoyer des photos de la production du Soumbala que notre association a soutenue en partenariat avec ASPROD-ZOODO 120 000 fcfa soit 2 sacs de 100 kg de graine de néré au bénéfice des grand-mères de l’ABFAV, association qui accueille des femmes bannies de leurs villages à Zongo.

L’activité engendre peu de bénéfices par le manque de matériel de production et de transformation. Le manque de pluie de la saison dernière a occasionné  la hausse des prix des graines de néré (notre matière première) qui ont tendance à manquer sur le marché.

Les grand-mères arrivent à vendre le soumbala malgré la hausse des prix des graines mais avec un maigre bénéfice. Peu vaut mieux que rien, disent-elles !

Notre atelier de production de soumbala est composé de 3 groupes de 10 femmes soit 30 femmes. L’activité se déroule chaque semaine sur 3 étapes :

1er jour : préparation des graines pendant une journée

2ème jour : la couverture pour la décomposition

3ème jour : pilage au mortier pour enlever la peau noire de la graine

4ème jour : la fabrication en boules de soumbala

5ème jour : vente de soumbala

6ème jour : vente de soumbala

7ème jour : vente de soumbala

Nous souhaitons organiser un marché culturel des productions locales avec la participation du Député, chef de Laarlé Naaba Tigré (chef coutumier de haut rang et député à l’Assemblée Nationale) et bien d’autres responsables coutumiers et administratifs avec les associations partenaires pour la promotion de nos produits.

Nous vous tiendrons informés de la suite des préparations.

Meilleures salutations

SAWADOGO Antoine
Conseiller technique auprès de l’ABFAV »

* Le soumbala est un condiment alimentaire tiré du fruit du néré, largement consommé au Burkina Faso et dans les pays d’Afrique de l’Ouest.

Tags:

13 commentaires sur PROJET DE DÉVELOPPEMENT POUR LA PRODUCTION DE SOUMBALA*

  1. Etienne GOITA dit :

    Je suis du Mali. Je viens d’un stage sur l’entreprenariat agricole, le genre et le developpement durable. A mon retour je me suis promi de lancer un business de vente de graine et de soumbala. Je suis a la recherche d’information et de conseils me permettant de reunir les idees necessaires pour monter mon busnisses. Il est de notoriete que le soumbala a des vertus de reduire l’hypertension arterielle. En plus puisque l’on reproche aux cubes sur le marche de provoquer plusieurs sortes de maux aux consommateurs, ce sera une occasion de contribuer a la sante publique dans mon pays

  2. Bonsoir mes amies je voulais visité votre siège au Burkina si possible merci et à bientôt

  3. Je suis Malienne présidente d’une association pour la transformation de soumbala et maraichage je voulais être en contacte avec ZOODO MERCI

  4. Dramane Sangaré dit :

    Je suis un jeune agronome malien appréciant beaucoup le soumbala car il régularise la tension surtout chez les personnes âgées comparativement au cube maggie qui a rendu tout les hommes impuissamment sexuel.
    Mais je vous invite à aller à la transformation des graines de soja en soumbala de bonne qualité.
    J’encadre une coopérative féminine appelée « Benso » à Bougouni Région de Sikasso république du Mali sur un projet de transformation du soja en soumbala.
    Je suis de cœur avec et souhaite bon vent à votre association humanitaire.
    Par Dramane SANGARE à, Bougouni, Sikasso, Mali

    • Webmaster dit :

      Merci pour votre commentaire positif qui nous donne des idées constructives pour l’avenir.
      Pour 2014/2015, nous avons une nouvelle savonnerie à créer dans l’est du pays. Développer le soumbala est une piste. Reste à voir si les graines de néré peuvent être remplacées par du soja sur le plateau mossi où l’eau est rare… Gardons le contact !

  5. Sampou Duoda dit :

    Je vous félicite pour la fabrication du soumbala cela nous permet de conserver et de développer la culture africaine

  6. M.YACOUBA BAMBA dit :

    Bonne initiative. comment se procurer du soumbala au près de votre organisation?

    • Webmaster dit :

      Bonsoir et merci pour votre intérêt pour nos actions et nos amis Burkinabés. Dès que quelqu’un de l’association ira au Faso, nous pourrons vous ramener du soumbala.

      Bien amicalement.

      Anne-Marie Bruel

  7. Sayouba dit :

    slt j’aimerai s’avoir s’il ya des emballages pour le conditionnement du soubala graine c’est ta dire pas en boule? Merci

    • Webmaster dit :

      Merci pour votre intérêt pour notre site. Les femmes de Zongo ont acquis des grandes boîtes en bois vitrées ce qui évite que le soumbala soit exposé aux mouches. L’idéal serait de les mettre en cubes comme les cubes de Maggi mais l’association ABFAV n’en n’est pas là du tout. En France, nous n’avons pas le droit de vendre des produits alimentaires non homologués et nous ne nous y risquons pas !
      Bien cordialement.

Laisser un commentaire