Zoom sur le projet 2013

Avant d’aborder le projet 2014,

il est important de faire un petit retour sur l’atelier de savonnerie que nous avons initié en novembre 2013 sur le centre de Bobo Dioulasso.

Sur place, nous avons retrouvé une équipe de coordinateurs motivés et soucieux d’apporter une activité génératrice de revenus aux femmes travaillant au sein du centre de Loni Souma.

Lors de notre séjour, pas de temps morts : réunions, achats, construction et un profond sentiment de donner un peu d’espoir aux femmes et enfants qui nous ont accompagnés durant tout le mois.

Quelques semaines après notre retour en France, les premiers savons sortaient de l’atelier… Recevoir par mail cette photo a suscité chez nous beaucoup d’émotion mais aussi une grande satisfaction.

DEC 2013 27 bis

Au fil des semaines, nous avons du revenir plusieurs fois vers l’équipe des « savonnières », afin de leur expliquer que désormais c’était à elles de développer et de réinvestir dans l’atelier.

Notre intervention à ce jour n’est plus que vigilance et conseil.

Ci dessous, on perçoit la fierté et la joie des dames à recevoir leur premier revenu. Celui ci permettra à ces ménagères d’améliorer un peu le repas du lendemain.

PHOTO SAVONNERIE 3

Lors d’une assemblée réunissant l’ensemble des intervenantes et les coordinateurs, des objectifs qualitatifs et quantitatifs ont été définis.

Pour veiller au respect des objectifs mais aussi maintenir l’équité entre les familles, une association s’est constituée du joli nom de YELENSIRA (la voie de la lumière).

Dernières nouvelles du mois de mai 2014, de nouveaux moules ont été achetés… C’est prometteur !

Projet 2014 : savonnerie artisanale village de Gomoré

  • DESCRIPTIF DU PROJET

Le Karité est résolument un cadeau de la nature pour les Burkinabés…

« Karité » qui en dioula (langue locale) signifie « vie » ! Cet arbre qui pousse à l’état sauvage, ne demande pas d’attention particulière. Il peut être utilisé dans son intégralité. C’est traditionnellement aux femmes que revient la fabrication du beurre et des savons.

Face au bilan heureux du projet 2013, et dans le soucis de répondre favorablement à la demande de Ousmane SANGA, coordinateur dans la région de Fada N’ Gourma, le Bureau de Zoodo a souhaité reconduire un projet similaire en 2014.

Nous voilà donc, tous mobilisés pour relancer un projet en pays « gourmantché » (région Sud Est).

Il s’agit d’une région de brousse où les conditions de vie sont extrêmement difficiles. Hormis quelques pieds de mil, des mangues et quelques volailles, les familles ne possèdent rien d’autre.

PHOTO SAVONNERIE 2

Le projet 2014 consiste à créer un petit atelier de savon artisanal au village de Gomoré situé en brousse à une dizaine de kilomètres de Fada n’ Gourma.

L’activité du centre d’alphabétisation conduite avec sérieux par Ousmane SANGA et Fatimata MANLI, nous autorise à croire à la réussite de ce projet.

En effet 100% des candidates proposées à l’examen en 2013 ont obtenu leur diplôme d’état d’Alphabétisation Initiale (A.I) soit 30 femmes. Il s’agit de cours d’apprentissage à la lecture, au calcul, à l’écriture qui permet à l’apprenant de lire, de s’exprimer par écrit et d’utiliser les quatre opérations courantes.

Au Burkina Faso, la majorité des personnes analphabètes sont des femmes et qui plus est dans ces régions retirées. Trop tôt les jeunes filles sont exclues du parcours scolaire pour être mariées. Nous n’avons pas la prétention d’empêcher cette pratique mais si seulement nous pouvions permettre à quelques unes de subvenir à leur besoin grâce à leur travail…

Par conséquent, notre projet s’adresse en priorité aux femmes et jeunes filles.

Pour assurer l’aboutissement du projet, il est important que les différents acteurs se comprennent et se respectent. L’accès à l’alphabétisation et à l’éducation est un vecteur de réussite, nous veillerons à ce que les femmes qui participent à l’activité de la « savonnerie » suivent les cours d’alphabétisation proposés.

  • BUDGET PREVISIONNEL

Nous bénéficions cette année de l’expérience 2013… tant sur le plan des matériaux à utiliser, que des coûts engendrés et ceux à éviter (eh oui en Afrique aussi!). La motivation de l’équipe sur place, et le cruel déficit d’argent dans le village nous conforte dans l’idée que nous pouvons les aider.

Le projet se déploie en cinq étapes:

  1. Construction du hangar de production 30M²

  1. Achat du matériel de production

  2. Achat des matières premières équivalentes aux premières productions

  1. Formation aux techniques de fabrication. La formation sera assurée par deux personnes du centre de Bobo Dioulasso. Nous prendrons en charge le déplacement ainsi qu’une indemnité de formation.

  1. Commercialisation : cette année, nous voudrions travailler également à la commercialisation. Bien que destinée au marché local, il serait bon de rendre plus ravissants les savons en prévoyant un emballage naturel (à définir sur place). Le marché de Fada N’ Gourma est très convoité par les touristes de passage, c’est d’ailleurs le seul !!!

  • Construction du hangar de production 30 m²

 

DESIGNATION PRODUITS

QUANTITE

PRIX UNITAIRE CFA

MONTANT TOTAL CFA

MONTANT EN €

Tôles ondulées

40

6 500

262 000

400

Chevrons

22

6 000

131 000

200

Poteaux en tube

12

7 500

90 000

137

Ciment

06

6 500

39 300

60

Fer d’attache

22

1 200

24 235

37

Pointes

06

1 200

6 550

10

Sable

05

3 000

15 065

23

Gravillon

05

3 000

15 065

23

Couverture paille

32 750

50

Main d’œuvre

65 500

100

Sous total étape 1

681 465 fr

1 040 €

  • Matériel de production

DESIGNATION PRODUITS

QUANTITE

PRIX UNITAIRE CFA

MONTANT TOTAL CFA

MONTANT EN €

Presse à savon – lessive N°1

01

562 000

562 000

855

Presse à savon – lessive N°2

01

609 380

609 380

928

Table de coupe semis automatique

01

459 300

459 300

699

Etagère

02

55 000

110 000

168

Moules de 25B*4 / 100

08

12 000

96 000

146

Moules de 25C*4 / 100

08

15 000

120 000

183

Balance

01

15 000

15 000

23

Passoire à huile

02

6 000

12 000

18

Tenues et kit de protection

12

9 000

108 000

164

Armoires fermant à clé

02

150 000

300 000

458

Ustensiles divers spatules, louches, bassines, linges…

32 750  fr

50 €

  • Achats matières premières

DESIGNATION PRODUITS

QUANTITE

PRIX UNITAIRE CFA

MONTANT TOTAL CFA

MONTANT EN €

Noix de karité / huile

98 000

               150

Huile de Coco

32 750

50

Parfum et/ou Aloe vera

19 650

30

Sous total étape 3

150 400 fr

230 €

  • Formation

DESIGNATION PRODUITS

QUANTITE

PRIX UNITAIRE CFA

MONTANT TOTAL CFA

MONTANT EN €

 Intervenant / 3 jours Remboursement des frais de déplacement. 98 000 Fr

150 €

  • Commercialisation

DESIGNATION PRODUITS

QUANTITE

PRIX UNITAIRE CFA

MONTANT TOTAL CFA

MONTANT EN €

Emballages

32 750

50

Affichettes

13 100

20

Sous total étape 5

45 850 fr

70 €

 

TOTAL GENERAL

QUANTITE

PRIX UNITAIRE CFA

MONTANT TOTAL CFA

MONTANT EN €

3 400 145 fr

5 182 €

 

DESIGNATION PRODUITS

QUANTITE

PRIX UNITAIRE CFA

MONTANT TOTAL CFA

MONTANT EN €

 Intervenant / 3 jours Remboursement des frais de déplacement. 98 000 Fr

150 €

  • COMMENT NOUS AIDER ?

Tous les dons sont déposés sur le compte bancaire de l’association en France. Ils ne sont transférés sur le compte bancaire au Burkina que sur demande de l’équipe Burkinabé et après acceptation par le Président Jean-Marc BRUEL. Sur place, les fonds ne peuvent être retirés que par le coordinateur. L’argent ne sera confié au coordinateur qu’en présence d’un membre du Bureau lors de la prochaine mission sur place (Novembre à février 2015) Il n’y a pas de «petits dons», le moindre euro offert à l’association est utilisé à bon escient. Pour avoir un ordre d’idée, 1 euro permet d’offrir 4 repas dans une cantine scolaire. Ce repas qui bien souvent, sera le seul et l’unique de l’enfant durant toute sa journée… Par conséquent nous acceptons tous les dons quel que soit leur montant. Vous pouvez réaliser votre versement par chèque libellé à l’ordre de « association ZÓODO » ou par virement bancaire suivant les coordonnées bancaires ci-dessous :

Banque Populaire OCCITANE CAPDENAC –00817 Code banque Code guichet N°compte Clé 17807 00817 45319687690 79

Si vous êtes une entreprise ou un particulier, sur simple demande, nous délivrons le reçu fiscal qui vous permettra d’effectuer la déduction fiscale en vigueur.

Coupon à renvoyer avec votre règlement à l’une des adresses suivantes :

Association ZÓODO 

Chez Monsieur Jean-Marc BRUEL 

ASPLOS-GELLE

12700 CAUSSE et DIEGE 

zoodo.asso@gmail.com

Corinne TEULIER pour l’Association ZÓODO

17 rue de l’église

34570 Murviel lès Montpellier

 cteulier@gmail.com

Merci pour vos questions et vos remarques.

PHOTO SAVONNERIE 1

 

 

 

————————————————————————————————————————————————————-

6 commentaires sur Projet d’une savonnerie artisanale dans la région de Fada N’ Gourma

  1. Bonjour:
    félicitation à vous , pour cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pauvreté en Afrique.
    je réside à l’ouest de la côte d’ivoire , depuis 2010 je fais la promotion de la culture du palmier à huile dans mon village. aujourd’hui c’est environ 15 ha de palmier à huile , variété Tenera.
    Alors, je veux mettre en place un groupement de femmes pour l’extraction d’huile de palme et la construction d’une unité de savonnerie artisanale .
    Mon problème est comment faire pour acquérir la presse à savon lessive et la table de coupe automatique?
    KOUASSI BERNARD: TEL (00225) 09 55 58 80.
    Whatsapp: (00225) 09 55 58 80
    Mail: bernardk783@gmail.com

    merci de vous lire à bientôt.

    • Zoodo dit :

      Merci pour votre intérêt pour notre travail humanitaire auprès de femmes issues des villages de brousse et de périphéries non-loties de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Les centres qui sont dotés de savonneries artisanales et nous ne pouvons pas vous renseigner sur du matériel de coupe automatique.
      Bonne continuation. Cordialement.
      Anne-Marie Bruel
      Secrétaire de Zoodo

  2. Duchene Brigitte dit :

    Bonjour et bravo ! j’ai créé une association en 2011 pour soutenir les femmes d’un village au nord de Ouagadougou. Nous avons commencé par utiliser « le cuiseur à bois économe » puis certaines sont passées « au cuiseur solaire ». Lors de mon dernier voyage, elles ont émis le souhait de fabriquer du savon au beurre de karité. Aujourd’hui, elles commencent la construction de l’atelier. Auriez-vous la gentillesse de me conseiller : ce qu’il faut faire et ne pas faire, concernant les fournitures de l’unité de savonnerie : vous en êtes-vous tenus à votre tableau ci-dessus, combien de femmes travaillent dans cet atelier ……. J’espère que vous m’accorderez quelques instants de votre temps pour me lire. Amicalement.

    • Zoodo dit :

      Bonsoir et merci pour votre commentaire constructif. Au sein de notre association, c’est une enseignante de Bobo Dioulasso, Sara Traoré qui pourra vous donner les meilleurs conseils et les informations que vous recherchez.
      Dans le Bureau de l’association Zoodo Burkina, elle représente les enseignants.
      Contactez la de notre part. Tel :00226 71 63 59 06 Mail :traosara@gmail.com
      Beaucoup de succès à venir à votre association. Amitiés.
      Anne-Marie Bruel

  3. kindara dit :

    je suis interréssé par ce projet que j aimerais bien réalisé chez moi

  4. AUGUSTIN Kinduvuyira dit :

    Bonjour.
    Votre projet est vraiment innovant en terme de création des revenus, d’emplois aux femmes et l’utilité du produit dans la vie quotidienne des ménage. Comment pouvons bénéficier de vos expériences dans la conduite de cette activités?. Un groupe des femmes paysannes que nous accompagnons dans le cadre du relèvement économique ont choisi l’activité. Elles vivent dans un site qui, dernièrement a été affecté par les conflit. Nous sommes une ONG locale basée à l’Est de la République Démocratique du Congo. Nous accompagnons les personnes vulnérables et les pygmée dans la la lutte participatives contre la pauvreté.
    Merci de vous lire à bientôt.
    Augustin Kinduvuyira
    Assistant Technique Chargé des Programmes
    CIPSOPA (Centre d’Intervention et de Promotion Sociale Participative)

Laisser un commentaire